Voici ce que vous devez savoir sur les frais professionnels du portage salarial

Depuis quelques années, le portage salarial est une forme d’emploi qui gagne de plus en plus en popularité chez les travailleurs freelances. En réalité, c’est une alternative d’emploi dans laquelle un salarié porté (le travailleur indépendant) d’une entreprise de portage salarial exécute une prestation pour le compte d’une entreprise client. À cet effet, plusieurs frais sont engagés par le salarié porté, notamment les frais professionnels de portage salarial. Découvrez plus en détail à ce sujet dans cet article. 

Portage salarial : Comment fonctionnent-ils ? 

Les frais professionnels de portage salarial sont des dépenses engagées par les employés dans le cadre de leurs activités professionnelles. Ils comprennent les dépenses réalisées pour l’exécution de tâches ou de projets professionnels ou liés aux fonctionnements de l’entreprise de portage. Celle-ci doit déduire ses frais professionnels en portage salarial et les reverser au salarié. Le remboursement est fait sur la base d’un justificatif présenté au préalable par ce dernier. Il existe principalement deux types de frais, à savoir : les frais de mission ou frais refacturés et les frais de fonctionnement ou frais non refacturés. 

Portage salarial : Quels en sont les avantages ? 

Contrairement aux indépendants, le statut de salarié porté présente plusieurs avantages. 

En tant que salarié porté, cela vous permet en premier lieu de faire d’éviter de recourir aux services d’un comptable et de vous faire contrôler. De plus, C’est aussi un excellent moyen pour mieux vous concentrer sur votre activité professionnelle et en développer d’autres si possible. 

En outre, vous bénéficiez également de plusieurs avantages du statut de salarié tels que la sécurité sociale, l’assurance chômage et les cotisations de pension. Selon le type de frais professionnels de portage salarial, il est déduit du chiffre d’affaires du travailleur indépendant et exonéré de charges et d’impôts. 

Hormis tout cela, cette activité vous offre des avantages fiscaux pour optimiser votre salaire par le biais des réductions d’impôts, des exonérations de charges sociales et autres. 

Quelles sont les limites des frais professionnels ? 

Les frais professionnels de portage salarial sont soumis à certaines limites. Certains frais liés l’exécution d’une prestation ou d’une mission sont nécessaires. Il y a les frais de déplacement, de logement, de restauration ou encore ceux d’achat de matériel nécessaire. D’autres frais tels que l’abonnement à la téléphonie, à internet, les frais d’impression et bien plus encore sont liés au fonctionnement de l’activité professionnelle. Toutefois, sachez que leurs remboursements dépendent en premier lieu de leurs natures. En effet, ils doivent être en lien direct avec l’activité professionnelle exercée.  De plus, ils peuvent être soumis aux impôts ou aux cotisations sociales selon le type. 

De plus, ces remboursements ne peuvent excéder un certain plafond. Les entreprises de portage sociale se réservent donc le droit de ne pas restituer ces frais si elles les jugent abusifs ou non justifiés.